Italiano English Français Entra in Ambrogioitalia

Catambra - La pianta antizanzara per eccellenza

La Recherche

Le progrès des nouvelles biotechnologies laisse déjà reconnaître, aussi dans les plantes ornementales, des fins utilitaires qui vont au-delà de l'esthétique et de la fonction d'embellissement. En ce sens, la vue des objectifs que l'avenir nous propose n'a pas de limites. Toutefois, la biodiversité naturelle existante possède encore des ressources originales à découvrir, sans déranger les laboratoires de recherche génétique et moléculaire.

Ces informations n'ont jamais trouvé de consensus, à cause de l'efficacité des traitements chimiques disponibles ni, probablement, à cause de la difficulté d'organiser des processus de reproduction massale capables d'industrialiser le secteur des plantes.

Mais aujourd'hui, au moment où la sensibilité à la sauvegarde de l'environnement et de la propre santé est un phénomène largement perçu, les plantes qui défendent la qualité de la vie se révèlent très efficaces.

Ambrogio Vivai de Brescia, sensible à cette tendance, grâce à des recherches vouées à la découverte et la valorisation des plantes ornementales avec ces fonctions accessoires, a obtenu ce résultat largement applicable où les parasites constituent une véritable plaie.

Centre Expérimentale pour la Floriculture

Dans les pépinières de Giovanni Ambrogio la puissance de la Catambra est augmentée, Brevet Européen 2006/011, une plante que dans la variété caractérisée en Catalpole, elle est quatre fois supérieure à la variété standard, (Confirmé aussi par les test HPLC), et combat les moustiques, la moustique "tigre" aussi. Pour cette raison, cette plante est considérée nécessaire pour éviter des incursions pénibles, et, peut être, aussi dangereuses.

Elle a été identifiée grâce au test du DNA Finger Printing, (Empreinte Digitale Génétique), elle s'adapte à tous les sols et à toutes les expositions. Plus grande c'est la densité de cette plant, plus puissante sera son effet anti-moustiques.

«La Catambra - explique le pépiniériste Giovanni Ambrogio - a une action répulsive scientifiquement étudié contre les insectes à six pattes. Mouches aussi.

Mais l'attention concerne la prévention. Nombreux organismes publiques et privés nous demandent cette plante dans le but d'assécher des parcs. Des projets sont en train de se conclure, comme à Castel Mella, Seriate, Sesto ou à Uniti dans la zone de Cremona, des autres projets sont en train d'être crées comme à Offlaga et Capriano. C'est une vraie satisfaction le fait de combattre ce gêne.».